Les 5 ingrédients indispensables du bien-être psychologique au travail

Dernière mise à jour : 9 avr.


Le bien-être au travail : uniquement pour la performance ?


Beaucoup d'organisations s'intéressent au bien-être de leurs collaborateurs, à leur mieux-être, à leur équilibre pro-perso ...


Certaines entreprises s'y intéressent pour des raisons de productivité, d'autres simplement pour permettre à chacun de se trouver dans un lieu où ils se sentent bien.

Autrement dit, ces organisations ne recherchent pas le mieux-être à des fins de performance mais .... de mieux-être tout court 😌


gif


Le bien-être psychologique au travail : définition


Reprenons la définition de Dagenais-Desmarais (2010) : le bien-être psychologique est avant tout une expérience positive subjective.


DOOONC : le bien-être psychologique au travail n'est pas uniquement déterminé par des circonstances objectives comme le statut de l'emploi ou le salaire.


Cette expérience positive (subjective) donne envie d'exprimer le meilleur de soi. Cela est rendu possible au travers des dispositions individuelles, des relations sociales au travail et des interactions avec son organisation.



Les composantes du bien-être psychologique au travail



1. Entretenir des relations interpersonnelles positives et constructives


Il s'agit là de vivre des relations positives avec les personnes avec qui l'on interagit : clients, collègues, stagiaires, supérieurs etc.

Attention, quantité de relations n'est pas synonyme de qualité.



2. L'épanouissement


Se sentir épanoui au travail, c'est sentir que nous nous réalisons, que notre potentiel évolue car on le stimule. On pourrait aussi parler de "sens" : en quoi mon travail est important à mes yeux ?



3. Sentiment de compétence


Les tâches dans lesquelles on s'engage sont vécues positivement si on sent qu'on a les aptitudes pour les effectuer et qu'on les maîtrise. C'est avoir confiance en soi, en ses capacités, c'est se sentir efficace et compétent.



4. Reconnaissance au travail


La perception des autres membres de l'organisation sur notre personne est une composante déterminante du bien-être psychologique au travail. La reconnaissance au travail c'est se sentir apprécié pour son travail, mais aussi pour sa personne.



5. Volonté d'engagement


Plus un individu se sent bien au travail, plus il s'y engage avec volonté. C'est-à-dire qu'il veut mettre ses qualités au service de l'organisation.



Des idées pour améliorer le bien-être psychologique au travail ?


Pour chacune des composantes, vous pouvez mettre en place une série d'actions

  • Améliorer la qualité des relations interpersonnelles en instaurant des temps d'échange, des ateliers et activités de groupe, de partage

  • Permettre à chacun de déterminer des dimensions importantes de sa tâche par un travail de co-construction

  • Favoriser la réussite en construisant pas à pas à le projet

  • Créer des moments de convivialités collectifs et individuelles pour remercier et encourager les membres de l'équipe

  • Travailler sur les valeurs de l'organisation, leurs communications et leur mise en application


Découvrir mes propositions


Si vous ressentez le besoin de faire intervenir une personne externe à votre organisation et un professionnel de la psychologie humaine (qui plus est sportive de haut niveau, rien qu'ça), je serai ravie de vous accompagner ! 💫


Je propose des séances de consulting participatif, des ateliers collaboratifs et des conférences inspirantes qui permettent d'agir sur les 5 leviers du bien-être psychologique au travail.



 

Source : Dagenais-Desmarais, V. & Privé, C. (2010). Comment améliorer le bien-être psychologique au travail?. Gestion, 35, 69-77. https://doi.org/10.3917/riges.353.0069

15 vues0 commentaire