3 habitudes pour un quotidien moins anxieux

Dernière mise à jour : 9 avr.

Battements cardiaques rapides, oppression thoracique, tremblements au repos, inquiétudes persistantes et incontrôlables ...

Ces symptômes sont désagréables et s’ils vous parlent, vous savez à quel point ils peuvent littéralement impacter la qualité de vos journées (voire de vos nuits).

Et même si l’événement s’annonce sous les meilleurs auspices, vous avez du mal à empêcher ces pensées-catastrophes et négatives.


3 habitudes pour lutter contre l'anxiété

 

S O M M A I R E


✔️ Reprendre le contrôle

✔️ Lutter contre l'anxiété : 3 habitudes du quotidien

✔️ J'apprends à ne plus subir mes pensées

✔️ Je me concentre sur l'ici et le maintenant

✔️ Je note mes ressources intérieures et extérieures

 

Reprendre le contrôle


On a beau vous dire : “mais arrête, il n’y a rien de grave”, “tu imagines toujours le pire” ou “mais tout va bien”, ça ne fonctionne pas 😫

Vos pensées anxieuses sont au dessus des tentatives de réassurance de vos proches.


Mais sachez que ce n’est pas sans espoir. Vous pouvez rendre votre quotidien plus léger grâce à des techniques et prises en charge qui ont fait leurs preuves.


Vous pouvez reprendre le contrôle.



Lutter contre l'anxiété : 3 habitudes du quotidien


1. J'apprends à ne plus subir mes pensées


Considérer ses pensées comme des hypothèses plutôt que comme des faits.


Les symptômes évoqués en introduction découlent directement de vos pensées. Mais ces dernières ne sont que des constructions mentales, elles ne reflètent pas forcément la réalité.


Par exemple, vous pouvez tirer des conclusions hâtives : “il ne m’a pas répondu, et s’il était à l’hôpital”. Et sur cette seule pensées, les symptômes montent en flèches 🧨


J’ai créé un cahier d’exercices gratuit qui vous permets de remettre en question vos pensées et d’en construire des plus objectives et adaptées.



2. Je me concentre sur l'ici et le maintenant


Les techniques de méditation de pleine conscience et de relaxation constituent une partie importante de la prise en charge de l’anxiété. Déjà chez vous, vous pouvez pratiquer.


Ces outils vous permettront de vous décentrer de vos ruminations anxieuses, de ralentir votre activité interne soutenue et surtout, de vous détendre. Voici une méditation accessible et rapide pour les débutants :



Comme toutes choses nouvelles, un peu d’entraînement sera peut être nécéssaire avant que vous ne parveniez à en profiter pleinement.


3. Je note mes ressources intérieures et extérieures


Prenez conscience de toutes vos forces : faites le point sur les situations compliquées que vous avez su traverser. Voyez à quel point il est toujours possible de trouver une solution, qu’elle vienne uniquement de vous ou d’une personne qui pourra vous aider.


D’ailleurs, demander de l’aide n’est ni un signe de folie, ni un signe de faiblesse, ni un signe d’échec.

39 vues0 commentaire