top of page

Se libérer du perfectionnisme : 6 étapes essentielles


Comment vaincre le perfectionnisme

“Nobody’s perfect”


Cet adage devrait normalement être une source de réconfort pour la plupart des personnes parce que même en cas d’énorme erreur, elles peuvent se rappeler avec auto-compassion qu’elles sont simplement humaines et que c’est naturel pour des humains de faire des erreurs ❤️‍🩹

Cependant, pour certaines personnes, l'idée de l'imperfection et de l'échec est in-su-ppor-table 🤯

Ces dernières sont constamment en quête de perfection, s'imposant des standards extrêmement élevés, voire quasi inatteignables et bien sûr, se jugent sévèrement en cas de moindre erreur.

On parle bien du perfectionnisme.


Dans cet article, nous définirons le perfectionnisme et balayerons ses différents aspects. Je donnerai également 6 pistes et stratégies à mettre en place afin de surmonter, voire se libérer du perfectionnisme ⤵️


 

S O M M A I R E


 

Qu'est-ce que le perfectionnisme ?


Le perfectionnisme est un élément complexe de notre personnalité qui n’a pas vraiment de définition précise. Toutefois, il englobe plusieurs éléments clés :

  • Des standards individuels extrêmes : le perfectionnisme se caractérise par l'établissement de normes et exigences extrêmement élevées, que ce soit pour soi-même, pour les autres ou en réponse aux attentes perçues des autres.

  • Une valorisation personnelle dépendante de la capacité à travailler et à atteindre constamment des standards de perfection toujours plus élevés. La personne construit sa valeur personnelle sur la base de ses performances et de la réalisation de ses objectifs fixés.

  • La persistance : malgré les coûts élevés et les conséquences négatives associées à cette recherche incessante de perfection, l’individu conserve cette quête du parfait. Cela peut entraîner une détresse émotionnelle, une anxiété accrue et un sentiment constant de ne jamais être à la hauteur.


Est-ce que le perfectionnisme est une qualité ?


Le perfectionnisme peut être perçu comme une qualité, mais il est essentiel de comprendre la distinction entre la recherche légitime de l'excellence, l'ambition ou la conscience professionnelle ☝🏾


La différence fondamentale réside dans les conséquences sur le bien-être psychologique. Alors que les personnes ayant par exemple une conscience professionnelle élevée ou étant juste consciencieuses, peuvent se sentir satisfaites de leurs réalisations, les perfectionnistes éprouvent souvent un sentiment constant d'échec 😰, même face aux succès reconnus par les autres.


💭 Posez-vous cette question :

“Suis-je réellement satisfait.e de mes accomplissements ?”


Pour vous aider, voici quatre éléments parmi lesquels les personnes perfectionnistes peuvent se reconnaître :

  • La deuxième place ne vous suffit pas, vous devez être le.a meilleur.e en tout.

  • Rien de ce que vous faites ne vous satisfait totalement.

  • Vous avez tant à faire que vous ne trouvez jamais le temps de vous détendre.

  • Si vous faites une erreur, vous vous jugez sévèrement et acceptez volontiers le jugement des autres.

🖇️ Comprendre cette distinction est essentiel pour pouvoir se libérer du poids du perfectionnisme et cultiver une acceptation bienveillante de soi-même et de ses accomplissements réels.


Mais concrètement, comment se manifeste le perfectionnisme ?


Difficultés à prendre des décisions : même pour des choses en apparence simples. Le besoin de trouver la solution parfaite ou d'éviter toute erreur peut paralyser le processus de prise de décision 😖


Abandonne des projets ou des activités : pour la seule raison que la personne ne s’estime pas suffisamment forte ou bien pour les réaliser, considérant alors que ce projet ne vaut pas la peine d'être poursuivi 🛑 Le perfectionnisme crée un ou des critère.s si élevé.s qu'il peut être difficile de se sentir satisfait de ses propres accomplissements.


Hésitation à se lancer dans de nouveaux projets : parce que toutes les conditions optimales ne sont pas réunies. Cela peut donc conduire à la procrastination et à l'attente d'un moment parfait, qui ne se présentera jamais !


Évitement des situations où la personne pourrait potentiellement échouer : la peur de l'échec et de la critique obligent à rester dans les domaines où l’individu se sent plus en contrôle.


Développement de stratégies auto-handicapantes : ces “bâtons dans les roues” 🛞permettent au perfectionnisme de se maintenir. Cela peut se manifester par des comportements tels que la procrastination, la fixation d'objectifs inatteignables ou l'autocritique excessive, qui alimentent le cercle vicieux du perfectionnisme.


Dans quels domaines de la vie se manifeste le perfectionnisme ?


Cela dépend des personnes, des histoires de vie, des situations. Le perfectionnisme ne se manifeste pas forcément dans toutes les sphères de la vie.


➡️ Une personne peut être très exigeante sur le ménage et l’entretien de la maison ou encore dans ses relations avec les proches mais moins au travail ou dans ses études.


Enfin, il est important de noter que le perfectionnisme n'est pas un trouble de santé mentale mais un facteur de vulnérabilité. C’est-à-dire qu’il peut avoir un impact significatif sur le bien-être émotionnel et mental d'une personne, ainsi que sur ses relations et son fonctionnement quotidien.


Les conséquences du perfectionnisme sur la santé mentale


perfectionnisme et burn out, perfectionnisme et anxiété

Le perfectionnisme peut avoir des conséquences significatives sur la santé mentale : stress accru, anxiété, épuisement professionnel (dit burn-out) et détresse psychologique.


💰 Vouloir la perfection, mais à quel prix ?


Il existe une ambivalence entre les objectifs élevés fixés et les conséquences qui en découlent. Paradoxalement, cette dynamique compromet non seulement les chances d'atteindre véritablement ses objectifs peut également affecter le bonheur global.

En effet, en cherchant constamment à atteindre des normes de perfection de plus en plus élevées, les personnes s’éloignent en fait de leurs objectifs 👋🏾


C’est ce qu’on peut appeler le paradoxe du perfectionnisme : plus les personnes perfectionnistes augmentent leurs exigences, plus elles semblent s'éloigner. Cette perception d'échec ou de peur de l'échec se renforce, les poussant à augmenter encore davantage leurs attentes pour tenter de les atteindre.


Malheureusement, cela nuit à notre trésor psychique, notre estime de soi, qui a grandement besoin du sentiment de réussite pour s'épanouir. Mais également un niveau élevé de stress, d'anxiété, d’humeur basse ou irritable voire une tendance à l'isolement social. Le perfectionnisme peut également être associé à des problématiques liées à l'alimentation, des troubles du sommeil et des maux de tête fréquents 🤯



Perfectionnisme : que faire ? 6 étapes pour se libérer du perfectionnisme et lâcher prise

Ou se lâcher la grappe 🍇


🥊 Vaincre le perfectionnisme et lâcher prise sur ses exigences excessives est avant tout un travail introspectif, de connaissance de soi et bien sûr, une attitude bienveillante envers soi-même.


Voici quelques étapes pour vous aider dans ce processus ❤️‍🩹 :

  1. Prendre conscience de la situation et de ses attentes irréalistes : Prenez le temps de faire une liste des situations dans lesquelles vous vous retrouvez piégé.e par votre perfectionnisme. Essayez de comprendre les causes de ces exigences élevées en examinant vos peurs sous-jacentes ou les schémas de pensées qui sont ancrés en vous. Le perfectionnisme n'apparaît pas soudainement ; il découle souvent de croyances profondes qui se sont construites au fil du temps.

  2. Questionner ses pensées : Identifiez les biais cognitifs fréquents associés au perfectionnisme, tels que le mode de pensée "tout ou rien", la prévision de catastrophes, les croyances rigides "je dois" ou "je devrais". En questionnant ces pensées, vous pouvez commencer à les remettre en perspective et à adopter une attitude plus réaliste et indulgente envers vous-même. J’ai créé un cahier digital qui vous aide à faire cet exercice pas-à-pas, téléchargez le gratuitement ici.

  3. Changer son discours interne : A la suite de ce travail sur vos pensées, travaillez sur le changement de votre dialogue intérieur. Cultivez l'auto-compassion en vous parlant avec bienveillance plutôt que de vous critiquer constamment. L'auto-compassion ne signifie pas que vous devez vous choyer, vous déresponsabiliser ou vous dire constamment des mots d'amour, mais plutôt adopter un regard plus réaliste et moins punitif envers vos erreurs et imperfections. Reconnaître que personne n'est parfait, y compris vous, est un pas vers l'acceptation de soi.

  4. Peser les avantages et les inconvénients d'une telle attitude : Réfléchissez aux impacts de votre perfectionnisme sur différents aspects de votre vie, tels que le travail, les relations, la santé mentale, la vie quotidienne et vos proches. Évaluez ces conséquences à court, moyen et long terme. Cela peut vous aider à mettre en perspective les coûts émotionnels et psychologiques du perfectionnisme.

  5. Envisager une baisse progressive des standards : Pensez à ce qui se passerait si vous abaissiez vos standards de 10 %, 15 % ou 20 %. Quelles seraient les conséquences réalistes ? Souvent, vous réaliserez que même avec des attentes légèrement inférieures, vous pouvez toujours accomplir beaucoup et ressentir un plus grand épanouissement. Rappelez vous : votre cerveau a besoin de ce sentiment de réussite ! (et ça ne dépend pas de la grandeur de ce que vous accomplissez)

  6. Se faire accompagner : Si vous réalisez que votre schéma d'exigences élevées est profondément enraciné dans votre inconscient et consolidé depuis des années, envisagez de vous faire accompagner par un professionnel de la santé mentale. Un psychologue ou un thérapeute peut vous aider à explorer les racines du perfectionnisme et vous donner des outils pratiques pour vous en libérer progressivement.


Le chemin vers la libération du perfectionnisme peut être exigeant, mais c'est un voyage qui vous permettra de vous sentir plus en paix avec vous-même, de cultiver l'acceptation de vos imperfections et de vivre une vie plus équilibrée et épanouissante. Soyez patient avec vous-même, car chaque petit pas compte et est précieux ✨



197 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page