4 leçons que le sport de haut niveau m'a apprises sur la motivation

Dernière mise à jour : 9 avr.

Ahh la motivation, pas toujours notre copine ... D'ailleurs, tout le monde a déjà vécu ça : on a un projet, on prépare son plan pour l'atteindre et là ... c'est les montagnes russes 🎢

Motivation meme

Mais dites-moi. Qui mieux qu'une sportive de haut niveau pour vous parler de motivation ? Une psychologue direz-vous ? Roo ... vous êtes des veinards 😏


Et bien dans cet article, je vous livre les 4 leçons que le sport de haut niveau m'a apprises sur la motivation.



🎶 Leçon n°1. La motivation : "ça s'en vaaa et ça reviiient"


Vous vous reconnaissez dans ces paroles ? Et bien c'est tout à fait normal. Et naturel. Oui, oui. Il est normal d'avoir des écarts de motivation et des fluctuations.


Vous savez, je ne suis pas toujours ultra motivée pour aller m'entraîner. La pratique d'un sport à haut niveau, plusieurs fois par jour, peut s'avérer très déstabilisant.


Entre les séances difficiles, les détails qu'on répète minutieusement chaque jour, ajoutez à cela quelques soucis perso et une météo pourrie, vous obtiendrez un joli cocktail de motiv' en berne 😩



👂🏽 Leçon n°2. S'écouter, c'est aussi s'entraîner


Pour rebondir avec la leçon du dessus, ces écarts de motivation ne m'ont pas empêché d'être performante. Parce qu'au maximum, j'apprends à m'écouter (et c'est pas fastoche).


Les passades qui durent ou les douleurs physiques plus gênantes que celles de d'habitude, sont des signaux importants 🚨


Lorsque ça ne va pas fort, le passage en force n'est pas la solution la plus adaptée.

Il m'est arrivée de supprimer deux-trois séances en pleine période de compétition pour reprendre du poil de la bête.


👉🏾 On en fait déjà tellement, soyons respectueux envers notre corps et notre esprit : stoppons la machine, avant que ce soit elle qui nous stoppe.



🏡 Leçon n°3. L'environnement motive (et démotive)


J'ai pris conscience de la chance que j'avais de partager ma passion avec les personnes que je vois au quotidien : mon entraîneur, mes collègues d'entraînements, le staff médical, mon club, mes partenaires ...


Et je peux vous dire que ça fait une belle différence. Lorsqu'on ne s'entend pas avec son entraîneur ou ses partenaires, la qualité du travail n'est pas la même et la motivation en prend un coup 😕


Au programme : de la bienveillance, du soutien, des encouragements, du sérieux quand il faut et vous obtiendrez une bonne ambiance 🎊



🤝 Leçon n°4. Prendre en main son projet


Cette leçon rejoint aussi la précédente.


Depuis toujours, j'ai le privilège de vivre une collaboration avec mon entraîneur :

après avoir établi ses plans, nous en discutons ; lorsqu'il hésite entre deux séances, on détermine celle qui nous conviendrait ; un petit coup de mou, on échange pour prendre la meilleure décision possible ...

C'est une co-construction. Et c'est d'ailleurs un des piliers de la motivation 🤓


 

Envie de recevoir des conseils et astuces d'une sportive de haut niveau psychologue (trop sympa en plus) ? ⤵️




61 vues0 commentaire